voyage

3 raisons de faire un court séjour à Shanghai

La Chine est généralement un pays que l’on visite en 2 ou 3 semaines, à travers un itinéraire passant par certains sites emblématiques, tels que la Grande muraille, la Cité interdite ou bien les rizières du Yunnan. Si ce type de circuit ne vous emballe pas que plus ça, savez-vous que vous pouvez facilement visiter Shanghai lors d’un voyage vers un autre pays d’Asie ?

Voici 3 raisons pour lesquelles vous devriez sérieusement mettre Shanghai sur la liste des villes à visiter lors de votre prochain grand voyage.

1. Parce que vous n’avez peut-être pas besoin de visa

L’obtention d’un visa est obligatoire pour entrer en Chine, et c’est une formalité qui doit être fait bien en amont du départ. Il existe différents types de visas, mais le plus courant est le visa touristique, permettant de visiter la Chine pendant une durée maximale de 30 jours.

En revanche, une formalité simplifiée a été mise en place il y a quelques années : le transit sans visa. Aucune formalité n’est à prévoir, il y a juste un document à remplir à votre arrivée à l’aéroport international de Shanghai Pudong, et un document de transit sans visa sera collé sur votre passeport. Et c’est complètement gratuit.

En revanche, vous n’avez pas toutes les possibilités d’un visa touristique gratuit. La première limitation est sur la durée : vous ne pouvez rester au maximum que 144 heures, soit 6 jours, ce qui est largement suffisant pour visiter une grande ville chinoise, notamment Shanghai et sa région.

La seconde limitation est que vous ne devez pas sortir de la zone formé par Shanghai et les provinces limitrophes du Jiangsu et du Zhejiang. Si vous allez au-delà, et que vous vous faites contrôler, il y a de fortes chances que vous soyez reconduits à la frontière puis interdits d’entrer en Chine pendant quelques années.

Enfin, la limitation la plus importante, est que vous devez être en transit vers une autre destination. Shanghai ne doit pas être le but de votre voyage. Vous devez arriver d’un pays et repartir vers un autre, en faisant simplement une escale en Chine de quelques jours.

À qui s’adresse le transit sans visa de 144 heures ? Par exemple à ceux qui font un voyage vers un autre pays d’Asie (Japon, Thaïlande, Vietnam, etc.) et en profitent pour faire une escale de quelques jours à Shanghai.

2. Parce que Shanghai est l’image de la Chine d’aujourd’hui

Les villes de Pékin et surtout Xi’an représentent la Chine ancienne, celle des dynasties impériales (même si les villes ont aussi un côté moderne). Shanghai est la vitrine de la Chine d’aujourd’hui, c’est une des plus grandes villes chinoises et c’est aussi le principal centre financier et économique.

Ce qui choque le plus lorsque l’on découvre cette mégalopole, ce n’est pas tant sa taille que le son contraste entre les parties traditionnelles et la modernité parfois futuriste.

Le meilleur exemple est certainement le Bund, cette promenade en bordure du fleuve Hangpu, qui longe les bâtiments anciens de type colonial, avec de l’autre côté de la rive, le quartier financier de Pudong et sa ligne d’horizon qui est connue mondialement.

Shanghai est une ville très cosmopolite, elle attire de plus en plus d’étrangers qui viennent s’y installer pour les opportunités professionnelles qu’elle offre, mais également pour son cadre de vie (même si c’est aussi la ville la plus chère du monde pour se loger).

La vie nocturne y est animée, la scène culturelle étonnante (avec notamment un art contemporain qui s’est considérablement développé au cours des 10 dernières années). La cuisine est également fabuleuse, que ce soit la street-food ou bien les grands restaurants gastronomiques.

Shanghai est une ville étonnante, qui évolue à une vitesse incroyable et où il se passe toujours quelque chose. Bref, une ville à visiter au moins une fois dans sa vie.

3. Parce que vous pouvez facilement graviter autour de Shanghai

La mégalopole se trouve dans l’Est de la Chine, une des zones les plus développées du pays, mais ce n’est pas le seul joyau à découvrir. Avec le développement des trains à grande vitesse, plusieurs villes se retrouvent à moins d’une heure et peuvent facilement être visitées, proposant alors une autre vision de la Chine.

Suzhou est surnommée la Venise de l’Orient, car elle est traversée par de nombreux canaux, ce qui lui donne un charme fou. La ville tenait une place importante à l’époque de l’ancienne route de la soie, et c’était même à l’époque une des plus grandes villes du monde.

Si la visite de la ville vous promet de bons moments, ses aspects les plus remarquables se trouvent cachés derrière les murs de ses anciennes maisons : des jardins classiques, dont certains sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Bien moins connus que les jardins japonais, les jardins chinois en sont les ancêtres, et même s’ils ont parfois évolué différemment, vous remarquerez de nombreuses similitudes, notamment sur les éléments utilisés : les rochers, l’eau et quelques plantes.

Comme Suzhou, Hangzhou est une autre ville facilement accessible depuis Shanghai, et qui se trouve aussi dans la zone autorisée durant un visa sans transit de 144 heures.

Si la ville moderne de Hangzhou n’a pas un grand intérêt touristique, là où les voyageurs se pressent, c’est vers le lac de l’ouest qui se trouve à proximité. Autour de cette vaste étendue d’eau, sont répartis de nombreux temples et pagodes, dont certains classés à l’Unesco.

Lorsque Marco Polo a découvert Hangzhou lors de son voyage en Chine, il l’a décrite comme « la plus belle et la plus grandiose du monde ». 

Si vous prévoyez de faire un voyage en Asie et que vous n’êtes jamais allés à Shanghai, alors faites une étape de quelques jours dans cette ville formidable, qui changera certainement la vision que vous avez de la Chine d’aujourd’hui.

Texte et photos : DDT

1 réflexion au sujet de “3 raisons de faire un court séjour à Shanghai”

  1. Je n’ai aucune idée qu’il y a un document, transit sans visa, pour visiter la Chine, surtout Shanghai, mais c’est formidable! J’ai visité Shanghai il y a plus des 10 ans, il a fallu avoir un visa pour la visite (mais bon, je visitais des autres villes chinoises hors du zone, donc voilà…). J’ai passé juste deux, trois nuits à Shanghai et je souhaite d’avoir eu plus du temps pour explorer la ville. J’y revendrai peut-être un jour, en utilisant le transit sans visa, pour voir un peu plus de cette ville moderne!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s